Non classé

Je suis la réincarnation de Lewis Trondheim

Pour Noël, j’ai reçu le splendide ouvrage de mon auteur de bédé préféré, « La malédiction du parapluie ». J’y ai appris que Lewis Trondheim avait été à Édimbourg (je suis allé en Écosse l’année passée), qu’il avait adopté deux chatons (j’ai Tibert depuis six mois) et qu’il habite à Montpellier (ma soeur y a vécu).

En constatant que la majeure partie des événements de sa vie se rapportaient aux miens, j’en ai conclu que j’étais la réincarnation de Lewis Trondheim.

Le seul problème, c’est qu’il n’est pas encore mort.

Je suis donc un prototype exceptionnel, m’étant réincarné sans être mort.

Et en plus, je ressemble à Jésus, aussi.

Quel homme!

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “Je suis la réincarnation de Lewis Trondheim

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s