Enseignement, Improvisation et créativité

Sachez sortir

Mes élèves- improvisateurs ont parfois de la peine à gérer leur sortie de scène. On parle de « scène collante » lorsqu’un des personnage refuse de quitter la lumière des projecteurs. Il faut que je leur raconte cette jolie anecdote, trouvée à la page 82 de l’excellent « How to start your own improv comedy group » de Paul Johan Stokstad [ISBN: 1887472975]:

There is an improv legend, possibly apocryphal, that Elaine May used to participate in auditions for new Compass Players which consisted of having (male) prospects enter a bar scene in which their objective was to pick her up and get her to go home with them. Elaine’s response to any line by the rookie was « Let’s go to your place ». If the beginner shut up, took her arm and walked out, they passed that test. If they continued the scene without accepting that their objective was achieved, they’d flunk.

« En impro, il existe une légende – peut-être forgée de toutes pièces – qui concerne les auditions pour les nouveaux joueurs de l’équipe du « Compass ». Elaine May participait à ces auditions et demandait à des joueurs mâles de faire une scène dans un bar, dans lequel leur but ultime était de la raccompagner à la maison. Invariablement, Elaine répondait « Allons chez toi » à son partenaire. Si le candidat s’éxécutait en la prenant par le bras et sortait avec elle, il passait le test. S’il continuait la scène en ignorant le fait que son objectif était réalisé, le candidat échouait. »

Quand vous avez fini votre job, cassez-vous.

Publicités
Par défaut

3 réflexions sur “Sachez sortir

  1. zelda dit :

    Tiens c’est drôle, on en parlait hier avec l’homme de la lune.
    Dans un exercice d’impro qu’il a fait, l’objectif des élèves était de prendre un truc dans la pièce (tous le même), et de sortir avec, chaque acteur entrant empêchant le précédent d’accomplir son objectif. Aucun des apprentis acteurs, resté seul avec l’objet, n’a pensé à quitter la pièce (et finir l’impro).
    Cela dit, je ne connais pas bien les règles des impros, mais il y a souvent un temps limité, non ? Ce n’est pas une faute de quitter la scène avant ?

  2. finpoil dit :

    C’est qui, l’homme de la lune? Ton ami Pierrot?
    Les règles en impro laissent normalement une liberté totale quant aux comportements des personnages, surtout en entraînements… Le temps limité, c’est pour certain formats d’impro (le Match, entre autres) qui donnent un cadre temporel précis à la scène.
    Mon hypothèse est donc de dire que les élèves dont tu parles avaient peur de mettre fin à l’impro sans « meubler », sans « faire plus » que la tâche qu’ils avaient en entrant. Ça vient sans doute de la peur du vide – le vertige théâtral, on devrait dire.

  3. Pingback: Règles de l’aide, règles du service. « La Liasse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s