Actualité

Ironie ferroviaire

Les rames ICN sont thématiques, autour de grands penseurs, écrivains ou ingénieurs suisses. L’autre jour, je me trouvais dans celui dédié à Mme de Staël, et j’ai lu cette phrase, juste au-dessus d’un voyageur noir:

« On se trouve bien en tout pays d’accueillir les pensées étrangères, car dans ce genre l’hospitalité fait la fortune de celui qui reçoit. »

Et j’ai souhaité que l’UDC révise un jour ses classiques (et ses préjugés).

Publicités
Par défaut

Une réflexion sur “Ironie ferroviaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s