Écriture

Le méchant

« It’s important to remember in designing stories that most Shadow figures do not think of themselves as villains or enemies. From his point of view, a villain is the hero of his own myth, and the audience’s hero is his villain. »

Christopher Vogler, The Writer’s Journey, p. 68.

Le méchant est toujours convaincu d’être le héros de sa propre histoire.

Publicités
Par défaut

2 réflexions sur “Le méchant

  1. Pingback: Le côté obscur des votants | Dans le rétroviseur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s