Improvisation et créativité

Théâtre incassable

There is no such thing as a denial. There are things that arguably make improv harder, but there is no such thing as a denial.
(Le refus n’existe pas. On peut admettre que certaines choses rendent l’improvisation plus difficile à mener, mais le refus n’existe pas.)
The Improvisor’s Improvisor, 7 avril 2014

La rudesse n’existe pas.

Le manque d’écoute n’existe pas.

Vous pouvez improviser en gardant un oeil méfiant sur vos camarades. Vous pouvez les attendre au contour, les accuser de monopoliser la scène. Vous pouvez débriefer pendant quelques heures leurs fautes commises, oui, à ce moment-là du spectacle.

Et d’un autre côté, vous pouvez jouer avec générosité, et croire à l’impro comme du théâtre incassable, où toutes les erreurs, maladresses, confusions, seront intégrées comme une composante essentielle du spectacle.

Publicités
Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s